Les meilleurs livres de Nicolas Beuglet

Quels sont les romans à lire en premier chez Nicolas Beuglet ? Voici notre top 5 des meilleurs livres de cet auteur de thrillers au rythme haletant.

1. Le Cri (2016)

Le Cri de Nicolas Beuglet

Résumé de l’histoire

A quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…

PRIX Ce roman phare de Nicolas Beuglet a été honoré par le Prix Nouvelles Voix du Polar en 2018.

SERIE Le Cri est le premier tome de la Trilogie Geringën, les volets suivants étant Complots et l’Île du diable.

2. Le dernier message (2020)

Le dernier message de Nicolas Beuglet

Résumé de l’histoire

Île d’lona, à l’ouest de l’Ecosse. Des plaines d’herbes brunes parsemées de roches noires, Et au bout du « Chemin des morts », la silhouette grise du monastère. Derrière ces murs suppliciés par le vent, un pensionnaire vient d’être retrouvé assassiné. Son corps mutilé de la plus étrange des façons. C’est l’inspectrice écossaise Grace Campbell qui est chargée de l’enquête. Après un an de mise à l’écart, elle joue sa carrière, elle le sait.

Sous une pluie battante, Grace pousse la lourde porte du monastère. Elle affronte les regards fuyants des cinq moines présents. De la victime, ils ne connaissent que le nom, Anton. Tous savent, en revanche, qu’il possédait un cabinet de travail secret aménagé dans les murs. Un cabinet constellé de formules savantes… Que cherchait Anton ? Pourquoi l’avoir éliminé avec une telle sauvagerie ? Alors qu’elle tente encore de retrouver confiance en elle, Grace ignore que la résolution d’une des énigmes les plus vertigineuses de l’humanité repose tout entière sur ses épaules…

3. Complot (2018)

Complot de Nicolas Beuglet

Résumé de l’histoire

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux. Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière.
Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées. C’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas.

SERIE Ce roman est le deuxième opus de la saga avec l’héroïne Sarah Geringën.

4. Le passager sans visage (2021)

Le passager sans visage de Nicolas Beuglet

Résumé de l’histoire

« Tu n’es pas seule à chercher ». Ce mot anonyme laissé sur son paillasson est plus qu’un appel : un électrochoc. Cette fois, l’inspectrice Grace Campbell le sait, elle n’a pas le choix. Elle doit ouvrir la porte blindée du cabinet situé au fond de son appartement. Et accepter de se confronter au secret qui la hante depuis tant d’années…

Des confins de la campagne écossaise aux profondeurs de la Forêt-noire où prend vie le conte le plus glaçant de notre enfance, jamais Grace n’aurait pu imaginer monter dans ce train surgi de nulle part et affronter le Passager sans visage…

Avec ce thriller au suspense angoissant, Nicolas Beuglet nous plonge dans les perversions les plus terribles de nos sociétés. Et, au passage, nous interroge : et si parmi les puissants qui régissent le monde se cachaient aussi des monstres sans visage ?

5. Le premier crâne (2011)

Le premier crâne de Nicolas Beuglet

Résumé de l’histoire

Directeur d’un laboratoire d’archéologie, Marcus Sambre aime les certitudes. Mais le jour où son ex-femme lui envoie un crâne retrouvé sur un chantier de fouilles en Angleterre, son univers bascule : la datation de l’ossement remet en cause toute l’histoire de l’humanité…Aidé de la journaliste Evannah Poleska, Marcus se lance dans une quête obstinée pour percer un mystère où science, art et religion se côtoient dans un vertigineux engrenage.

Du Centre d’énergie atomique de Saclay au Golgotha à Jérusalem, talonné par des individus prêts à tuer, ce couple détonant devra repousser les limites de la raison pour affronter un secret qui pourrait se révéler bien plus redoutable que les hommes qui le traquent sans merci.

Ce tout premier roman écrit par Nicolas Beuglet a été publié sous le pseudonyme Nicolas Sker.

Qui est Nicolas Beuglet ?

Nicolas Beuglet est un écrivain français né en 1974 et domicilié à Boulogne Billancourt. Son parcours professionnel débute dans le journalisme : il a d’abord travaillé pour la presse écrite au Figaro Étudiant puis s’est aventuré dont le monde de la radio chez Europe 2 avant de poursuivre à la télévision chez M6, en tant que présentateur et producteur.

Même s’il a discrètement publié un premier livre en 2011 sous pseudonyme, c’est son roman Le Cri sorti en 2016 aux éditions XO qui lui a permis de se faire un nom dans le registre des thrillers. Son style littéraire ? Des récits qui se basent sur une recherche documentaire approfondie, un adepte des « cliffhangers » en fin de chapitre et des points de convergence avec l’auteur autrichien Stefan Zweig.

Genre principal : Thriller

Premier livre : Le Premier Crâne (2011)

Dernier livre : Le Passager sans visage (2021)

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?