Les 5 romans essentiels chez Douglas Kennedy

Vous désirez découvrir les meilleurs livres de Douglas Kennedy ? Voici notre sélection des romans majeurs de cet écrivain américain et francophile.

1. L’Homme qui voulait vivre sa vie (1997), un best seller porté au cinéma

L'Homme qui voulait vivre sa vie de Douglas Kennedy

Résumé de l’histoire

En apparence, Ben Bradford a tout pour être heureux : c’est un avocat réputé, un père et mari idéal et il est propriétaire d’une magnifique maison à New-York. Finalement, c’est un modèle de réussite social à l’américaine

Mais au fond de lui même, il rêve de se lancer dans la photographie et d’en faire son métier. Un accident va subitement le pousser dans cette voie et l’acheminer vers une nouvelle trajectoire pleine d’imprévus.

Un extrait du roman

Réussir. Le plus américain des verbes. Comme dans l’incontournable phrase : « Tu as reçu la meilleure éducation possible, maintenant tu dois réussir ». Pour mon père, comme à peu près tous mes camarades de classe, ce terme n’avait qu’une seule et unique signification : faire de l’argent, beaucoup d’argent.

TV Ce livre très populaire qui a révélé Douglas Kennedy a connu une adaptation cinématographique en 2010. Ce film français signé par Éric Lartigau bénéficie d’un beau casting avec entre autres Catherine Deneuve et Romand Duris.

Le choix Top Livre

Nommé « Big Picture » dans la version originale, c’est probablement le meilleur livre de Douglas Kennedy et le récit est parfaitement emblématique de la palette de l’écrivain. A travers cette histoire d’un homme comblé qui abandonne son confort pour vivre de sa passion, l’auteur nous emporte dans une aventure palpitante avec des rebondissements dignes d’un thriller. De l’avis général, le roman est d’ailleurs bien supérieur à son adaptation au cinéma.

2. La Poursuite du bonheur (2001), un roman très connu de Kennedy

La poursuite du bonheur de Douglas Kennedy

Résumé de l’histoire

Lors du décès de sa mère, Kate Malone fait la connaissance d’une mystérieuse Sara Smythe, qui prétend être une amie de ses parents. Sara lui raconte son passé à l’aide de photos et cette rencontre est le point de départ d’un récit présenté alternativement par ces deux personnages, l’un se situant de nos jours et l’autre dans les années 1945, durant les heures sombres du maccarthysme et des dénonciations. A la croisée de ces deux femmes, c’est un secret de famille et une histoire d’amour qui se révèlent.

Un extrait du roman

Les hommes se croient toujours d’excellents dissimulateurs mais quand il s’agit d’infidélité conjugale ils sont aussi transparents que du film alimentaire.

3. La Symphonie du hasard (2017), la grande trilogie à succès

La Symphonie du hasard de Douglas Kennedy

Résumé de l’histoire

Alice Burns, éditrice new-yorkaise rend visite à son frère en prison et celui-ci lui fait quelques confidences qui nous propulsent dans les années 1970, au coeur des campus universitaires et des rêves de liberté. C’était l’heure des choix, les toutes premières notes d’une symphonie à écrire.

Cette grande fresque familiale évoque aussi de nombreux sujets instructifs qui occupaient les premières places dans l’actualité des années 60-70, comme la guerre au Vietnam, le racisme et la drogue.

Un extrait du roman

Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d’intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l’extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées.

SERIE Ce roman intitulé « The Great Wide Open » dans la version anglaise est le premier tome d’une trilogie.

4. Piège nuptial (1994), le premier livre de Douglas Kennedy

Piège nuptial de Douglas Kennedy

Résumé de l’histoire

Au cours d’un road-trip dans le bush australien, un journaliste américain a le malheur de croiser la pétillante Angie, certes aguicheuse mais qui fait aussi partie d’une communauté d’illuminés aux règles plutôt expéditives.

Rapidement prisonnier de cette tribu imprévisible, Nick va devoir mettre au point un plan d’évasion pour échapper à ce cauchemar.

Piège Nuptial est une nouvelle traduction du premier roman de Douglas Kennedy intitulé à l’origine « Cul de sac » (The Dead Heart en version originale).

Un extrait du roman

Certes, Angie n’était pas armée mais elle ne me flanquait pas moins une trouille bleue. Avec elle, le sexe ressemblait à un remake du sac de Rome par les Wisigoths, un raid dévastateur qui vous laissait comateux après trois intenses minutes. Elle ne vous faisait pas l’amour, elle vous passait à tabac. Aucune finesse, aucune… tendresse. Bref, elle se comportait au lit comme la plupart des hommes.

TV Ce roman a été adapté au cinéma en 1997 par le réalisateur Stephan Elliott, sous le titre « Bienvenue à Woop Woop ».

5. Les désarrois de Ned Allen (1998), un livre au rythme palpitant

Les désarrois de Ned Allen de Douglas Kennedy

Résumé de l’histoire

Ned Allen vit à New-York et mène la grande vie grâce ses compétences exceptionnels de vendeur publicitaire et son bagout légendaire. Mais quant sonne l’heure du licenciement et du précipice financier qui va avec, Ned est prêt à tout pour retrouver sa vie d’avant, quitte à accepter des propositions peu reluisantes.

Douglas Kennedy nous dépeint ici le monde impitoyable des affaires aux USA, avec sa plume habituelle qui garantit un suspens haletant mais aussi quelques situations cocasses.

Un extrait du roman

La cigarette, c’est comme retrouver un vieux copain d’enfance alors qu’on est en plein marasme, quelqu’un de pas très net mais avec le cœur sur la main, quelqu’un qui s’empresse de vous aider à vous sortir de là… à un certain prix, bien sûr.

Le top 5 des romans de Douglas Kennedy

En résumé, voici donc selon nous les meilleurs livres de Douglas Kennedy :

  1. L’Homme qui voulait vivre sa vie
  2. La Poursuite du bonheur
  3. La Symphonie du hasard
  4. Piège nuptial
  5. Les désarrois de Ned Allen

Qui est Douglas Kennedy ?

Douglas Kennedy est un écrivain de nationalité américaine né en 1955 à New York. Il démarre sa carrière professionnelle dans le monde du théâtre puis dans le journalisme indépendant avant de se consacrer à l’écriture de romans. Parfaitement francophone, l’auteur est très apprécié en France et ses oeuvres se transforment régulièrement en best-sellers dans les librairies.

Si ses livres oscillent entre suspense et histoire d’amour, le style Kennedy s’avère souvent acerbe et ironique, mais pas dénué d’humour.

Genre principal : Thriller, Amour

Premier livre : Cul de sac (1994)

Dernier livre : Les hommes ont peur de la lumière (2022)

Interview de Douglas Kennedy

Ce reportage très intéressant du magazine « La Grande Librairie » vous permettra d’en savoir plus sur l’univers de l’écrivain.

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?