Les livres essentiels de David Foenkinos

Quels sont les romans majeurs chez David Foenkinos ? Découvrez notre classement des meilleurs livres de cet auteur français consacré par un prix Renaudot.

1. Charlotte (2014), le roman de Foenkinos primé au Renaudot

Charlotte de David Foenkinos

Résumé de l’histoire

Cette histoire retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une oeuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante.
Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : « C’est toute ma vie. »

Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

Un extrait du roman

A quelques mètres de leur banc, il y a la villa Marlier. Ils admirent le beauté et l’élégance de cette maison. Le 20 janvier 1942 se retrouveront ici les hauts dignitaires nazis. Pour une petite réunion de travail dirigée par Reinhard Heydrich. Les historiens l’appellent la conférence de Wannsee. En deux heures seront peaufinés les rouages de le Solution finale. Les méthodes de liquidation définies. Voilà, tout est clair maintenant.

PRIX Ce best-seller a été distingué par le prix Renaudot et le Goncourt des Lycéens en 2014.

Le choix Top Livre

Inspirée d’une histoire vraie, David Foenkinos rend un hommage bouleversant à cette jeune artiste emportée par la barbarie nazie. Signe d’une implication très intime de l’auteur dans ce récit, la narration singulière sous forme d’un long poème est une expérience assez troublante. Justement récompensé par la prix Renaudot, « Charlotte » est probablement le livre idéal à ouvrir en premier chez David Foenkinos.

2. La délicatesse (2009), une belle histoire d’amour portée au cinéma

La délicatesse de David Foenkinos

Résumé de l’histoire

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée.
Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, ça serait parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse… – Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ».

Un extrait du roman

Le mieux est peut-être d’annuler. Il était encore temps. Problème de force majeure. Oui, je suis désolé, Nathalie. J’aurais tellement aimé, vous le savez bien, mais bon, c’est juste qu’aujourd’hui maman est morte. Ah non, pas bon ça, trop violent. Et trop calme, pas bon Camus pour annuler. Sartre, bien mieux. Je ne peux pas ce soir, vous comprenez, l’enfer c’est les autres. Une petite tonalité existentialiste dans la voix, ça passerait bien.

TV Ce livre qui a révélé David Foenkinos a bénéficié d’une adaptation au cinéma en 2011, avec Audrey Tautou dans le premier rôle. C’est l’auteur lui-même qui est à la réalisation.

3. Le mystère Henri Pick (2016), une quête littéraire à suspense

Le mystère Henri Pick de David Foenkinos

Résumé de l’histoire

En Bretagne, un bibliothécaire recueille tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’oeuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses…
Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination ?

Récit d’une enquête pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs.

Un extrait du roman

Tant de personnes écrivent avec ce rêve d’y parvenir un jour, mais il y a pire violence que la douleur de ne pas être publié : l’être dans l’anonymat le plus complet. Au bout de quelques jours, on ne trouve plus votre livre nulle part, et on se retrouve d’une manière un peu pathétique à errer d’une librairie à l’autre, à la recherche d’une preuve que tout cela a existé. Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser.

TV Le cinéaste Rémi Bezançon a transposé ce livre pour le 7e art en 2019, avec Fabrice Luchini et Camille Cottin au casting.

4. Les souvenirs (2011), un hymne à la vie de David Foenkinos

Les souvenirs de David Foenkinos

Résumé de l’histoire

Le narrateur, apprenti romancier, prend conscience à l’occasion du décès de son grand-père de tout ce qu’il n’a pas su vivre avec lui. Il comprend que le seul moyen de garder l’amour vivant est de cultiver la mémoire des instants heureux. Dans le même temps, frappée par le deuil, sa grand-mère semble perdre la tête. Il assiste aux manoeuvres des proches pour la placer en maison de retraite et vendre à son insu son appartement.
Ce qu’il n’a pas su vivre avec son grand-père, il décide alors de le vivre avec elle. Il va la voir souvent, parvient à égayer sa solitude, à la faire rire de tout.

Les souvenirs, nourris de joies, de douleurs et de mélancolie, lui offrent désormais la possibilité d’écrire son roman, et peut-être son avenir.

Un extrait du roman

Je me souviens si bien de ces années où je ne savais rien de mon avenir. J’aurais tout donné pour avoir des éléments de ma vie d’adulte, pour me rassurer, pour qu’on me dise de na pas m’inquiéter car je trouverais un chemin à suivre. Mais rien à faire, le présent reste immobile. Et personne n’a eu l’idée d’inventer les souvenirs du futur.

TV C’est l’acteur/réalisateur Jean-Paul Rouve qui a signé l’adaptation du livre en 2014.

5. Vers la beauté (2018), une thérapie par l’art

Vers la beauté de David Foenkinos

Résumé de l’histoire

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté.

Derrière son secret, on comprendra qu’il y a un autre destin, celui d’une jeune femme, Camille, hantée par un drame.

Un extrait du roman

On le devinait en état de jouissance suprême, le vernissage étant à l’évidence un des moments forts de la vie d’un artiste. Pourtant, c’est souvent un temps empreint d’une vacuité sociale, puisqu’on croule sous des compliments qui perdent de leur intérêt en s’accumulant ainsi dans l’exercice d’une politesse sociale. On travaille parfois des années pour aboutir à une soirée d’autosatisfaction factice.

Qui est David Foenkinos ?

David Foenkinos est un écrivain français né en 1974 à Paris. Cet auteur publie son tout premier roman en 2002 mais c’est le livre La Délicatesse sorti en 2009 qui marque un tournant majeur dans sa carrière. Sa notoriété se confirme avec ses oeuvres suivantes et surtout Charlotte qui lui assure une reconnaissance critique avec le prix Renaudot.

David Foenkinos fait aussi des incursions dans le cinéma, grâce à l’aide de son frère Stéphane qui est un réalisateur et scénariste chevronné. Cette précieuse collaboration lui a notamment permis de concrétiser une adaptation de son roman La Délicatesse.

Genre principal : Roman classique

Premier livre : Inversion de l’idiotie (2002)

Dernier livre : Numéro Deux (2022)

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?