Mélissa Da Costa, quel roman lire en premier ?

A la recherche du meilleur livre de Mélissa Da Costa ? Voici notre classement des romans publiés par cette jeune auteure révélée en 2020.

1. Tout le bleu du ciel (2019), le livre phare de Mélissa Da Costa

Le meilleur livre de Mélissa Da Costa

Résumé de l’histoire

« Jeune homme de 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple ». Emile n’a plus beaucoup de temps à vivre. Il a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. A son propre étonnement, il reçoit une réponse à son annonce. Trois jours plus tard, devant un camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme qui a pour seul bagage un sac à dos, et qui ne donne aucune explication sur sa présence.

Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté où naissent, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour, qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Emile.

Un extrait du roman

Je ne veux pas devenir sénile, délirant, je ne veux pas qu’on m’aide à me rappeler mon nom, qu’on doive me réapprendre à lacer mes chaussures ou à faire cuire un œuf. Je ne veux pas que la dernière image que vous ayez de moi soit celle d’un homme diminué et vulnérable. J’ai ma fierté, comme tout le monde. Je préfère vivre mes derniers mois à l’abri de vos regards.

PRIX Ce premier roman de Mélissa Da Costa a été récompensé par le Prix des lecteurs 2020 du Livre de poche.

Le choix Top Livre

« Tout le bleu du ciel » est pour le moment le meilleur livre de Mélissa Da Costa. Son écriture fluide trouve en effet un juste équilibre entre émotion et légèreté, les deux personnages principaux sont bouleversants et ce road-trip sur les routes de France est une magnifique ode à la vie.

2. Les Lendemains (2020), un roman sensible sur le deuil

Les Lendemains de Mélissa Da Costa

Résumé de l’histoire

Ce que la vie prend, elle le redonne aussi. Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son deuil, elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux.

Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Et chaque lendemain redevient une promesse d’avenir.

Un extrait du roman

J’ai laissé entrer un papillon. C’était une erreur. Je voulais simplement laisser entrer un rayon de soleil. Un seul. J’ai entrouvert les volets qui ont grincé d’un air lugubre et le papillon s’est glissé dans ma salle à vivre, sans crier gare. Un papillon, c’est beaucoup trop de vie d’un coup.

3. Les douleurs fantômes (2022), le dernier livre de Mélissa Da Costa

Les douleurs fantomes de Mélissa Da Costa

Résumé de l’histoire

Cinq ans ont passé sans qu’ils se voient. Mais il suffit d’un appel au secours de Rosalie la veille de Noël pour que Tim, Anton et Ambre se retrouvent à Arvieux, comme au bon vieux temps. Enfin presque… Car ils sont adultes maintenant : ils ont perdu leur spontanéité, nourri de la rancœur, étouffé quelques regrets… Cinq ans ont passé et tout a changé. Tout ? Quand il me prend la main, il ne la lâche plus et moi j’ai des douleurs fantômes.

Un extrait du roman

Elle essaya de contenir la vague d’émotion qui l’assaillait, de calmer le tremblement de ses mains et les battements de son cœur. Mais malgré son impression de suffoquer, malgré la tempête qui se déchaînait dans sa tête, pour la première fois depuis sa descente du train ce matin elle ne se demandait plus ce qu’elle faisait là. Non. Elle songeait qu’il était temps qu’elle soit là.

4. Je revenais des autres (2021), une histoire feel-good touchante

Je revenais des autres de Mélissa Da Costa

Résumé de l’histoire

Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de deux enfants. Ambre a vingt ans, n’est rien et n’a personne. Sauf lui. Quand submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe l’envoie loin, dans un village de montagne, pour qu’elle se reconstruise, qu’elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi.

Je revenais des autres est l’histoire d’un nouveau départ. Le feuilleton d’un hôtel où vit une bande de saisonniers tous un peu abîmés par la vie. Le récit de leurs amitiés, doutes, colères, rancœurs, amours aussi. Le roman des autres, ceux qu’on laisse entrer dans sa vie, ceux qui nous détruisent mais surtout ceux qui nous guérissent.

Un extrait du roman

Depuis deux jours, j’ai l’impression d’être en mille morceaux. Comme si j’avais explosé de douleur. Je flotte au gré du vent, éparpillée, prête à me dissoudre. Je suis devenue indifférente à tout ce qui m’arrive. Et la seconde d’après, je ressens tout de nouveau, très fort. Je ne sais pas ce qui est le pire, d’ailleurs.

Qui est Mélissa Da Costa ?

Née en 1990, Mélissa Da Costa est une romancière française qui a conquis le grand public dès son premier roman intitulé « Tout le bleu du ciel ».

Diplômée de l’Institut d’Administration des Entreprises, elle travaille à l’origine dans le domaine de l’énergie et du climat mais est passionnée par l’écriture depuis son enfance. A l’image de sa consoeur Aurélie Valognes, Mélissa Da Costa tente l’aventure de l’auto-éditon sur Internet qui débouche ensuite sur un contrat chez l’éditeur Albin Michel.

La réussite de l’auteure est couronnée par son apparition inattendue dans le top 10 du classement GfK 2021, ce palmarès annuel qui honore les écrivains qui ont écoulé le plus de livres en France durant l’année.

Genre principal : Feel-good

Premier livre : Tout le bleu du ciel (2019)

Dernier livre : Les douleurs fantômes (2022)

Avis des lecteurs

  1. Aucun en particulier, tous en général : il y avait bien longtemps que je ne m’étais réfugiée dans un livre, tasse de thé en main pour m’évader.
    Merci à vous Mélissa

  2. Je viens de lire « Les lendemains ». J’ai beaucoup aimé, que d’émotions et de souvenirs ayant vécu le deuil de mon frère à l’age de Ben en 1975, ce qui a bouleversé une partie de ma vie. Ce roman m’a fait beaucoup de bien sur le plan psychologique. J’adore l’écriture de Mélissa Da Costa, qu’elle continue à nous enchanter.

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?