Les meilleurs livres de Robert Silverberg

Découvrez notre top 5 des meilleurs livres écrits par Robert Silverberg, un romancier renommé dans le domaine de la science-fiction.

1. L’homme dans le labyrinthe (1970)

Le meilleur livre de Robert Silverberg

Résumé de l’histoire

Muller vivait depuis neuf ans dans le labyrinthe. Maintenant, il le connaissait bien. Il savait ses pièges, ses méandres, ses embranchements trompeurs, ses trappes mortelles. Depuis le temps, il avait fini par se familiariser avec cet édifice de la dimension d’une ville, sinon avec la situation qui l’avait conduit à y chercher refuge. Tous les hommes qui avaient tenté de pénétrer dans le labyrinthe de Lemnos avant Muller étaient morts d’une façon atroce.
Tous ceux qui avaient essayé de l’y rejoindre par la suite avaient été massacrés.

Aujourd’hui, Ned Rawlins a reçu l’ordre de ramener Muller sur la terre, sa planète natale. Qui, neuf ans auparavant, l’a impitoyablement chassé…

2. Les Monades urbaines (1974)

Les Monades urbaines de Robert Silverberg

Résumé de l’histoire

La planète Terre en l’an 2381 : la population humaine compte désormais plus de 75 milliards d’individus, entassés dans de gigantesques immeubles de plusieurs milliers d’étages. Dans ces monades, véritables villes verticales entièrement auto suffisantes, tout est recyclé, rien ne manque. Seule la nourriture vient de l’extérieur. Ainsi, l’humanité a trouvé le bonheur. Des bas étages surpeuplés et pauvres aux étages supérieurs réservés aux dirigeants, tous ne vivent que dans un but : croître et se multiplier.

Plus de tabous, plus de vie privée, plus d’intimité. Chacun appartient à tout le monde. La jalousie et le manque n’existent plus. Contentez-vous d’être heureux. La monade travaille pour vous et maîtrise tout. Quand à ceux qui n’acceptent pas le système, les anomos, ils seront eux aussi recyclés. Pour le bien-être du plus grand nombre…

3. Le Château de Lord Valentin (1980)

Le Chateau de Lord Valentin de Robert Silverberg

Résumé de l’histoire

L’énorme planète Majipoor, ses trois immenses continents, ses océans démesurés et son île du Sommeil… Un jeune homme s’éveille sans mémoire aux abords de la puissante cité de Pidruid. Il connaît seulement son nom : Valentin. Or, son homonyme, Lord Valentin le Coronal, maître de Majipoor, est venu avec sa cour en visite à Pidruid.

Tandis qu’il découvre auprès d’une troupe de jongleurs son aptitude à leur art, Valentin est bientôt poursuivi par d’étranges rêves : il serait le vrai Coronal et l’on aurait, par science ou par magie, transféré son esprit dans un corps anonyme. Commence alors ce qui va devenir la geste de Valentin.

SERIECe roman est le point de départ du cycle de Majipoor, la prestigieuse saga de Robert Silverberg qui mêle sience-fiction et fantasy.

4. L’oreille interne (1975)

L'oreille interne de Robert Silverberg

Résumé de l’histoire

David Selig, Juif new-yorkais d’une quarantaine d’années, se considère comme un raté. Il est pourtant télépathe et pourrait profiter de ce don pour faire fortune, conquérir – et garder ! – les plus belles femmes. Mais non, rien à faire, il estime être un monstre tout juste bon à faire le nègre sur des devoirs d’étudiants, incapable de réussir sa vie. La dernière preuve en date : ce talent qu’il déteste tant, mais qui est finalement son seul lien avec le reste de l’humanité, est en train de le quitter !

Apeuré à l’idée de se retrouver seul avec lui-même, Selig nous conte sa misérable existence.

5. Le Temps des changements (1971)

Le Temps des changements de Robert Silverberg

Résumé de l’histoire

Sur la planète Borthan se perpétue une société étrange. Elle interdit à quiconque de dire «Je». Toute manifestation d’individualité y est proscrite comme obscène. Mais pour Kinal Darrival vient le temps des changements, annoncé d’abord par Schweiz, le marchand venu de la Terre, tentateur et familier d’autres usages.

Et ensuite précipité par la drogue de Sumara grâce à laquelle on peut explorer les profondeurs de son inconscient et connaître son véritable désir. Kinal découvre en lui la passion de braver l’interdit, puis la force de renverser à jamais le tabou majeur de son univers. Au prix de la révolution.

PRIXCe roman a été récompensé par le Nebula en 1971. Ce prix d’origine américaine honore les meilleurs romans de science-fiction et de fantasy.

Qui est Robert Silverberg ?

Robert Silverberg est un écrivain américain qui a vu le jour en 1935. Il a commencé sa carrière de romancier très jeune en produisant de nombreuses nouvelles et romans à un rythme fou et s’est d’abord essayé à de multiples genres littéraires.

C’est dans les années 1970-1980 qu’il publie des ouvrages de science-fiction, de fantasy et d’uchronie qui vont lui assurer une renommée internationale. Il a été récompensé à plusieurs reprises par les prix Hugo, Nebula et Locus.

Genre principal : Sience-fiction, Fantasy

Premier livre : Révolte sur Alpha C (1955)

Dernier livre : Dernières nouvelles de Majipoor (2014)

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?