Les meilleurs livres de Michel Houellebecq

Vous n’avez jamais lu de livres de Michel Houellebecq ? Voici notre sélection des meilleurs romans de cet auteur français primé au Goncourt.

1. Les particules élémentaires (1998)

Le meilleur livre de Michel Houellebecq

Résumé de l’histoire

Michel, chercheur en biologie rigoureusement déterministe, incapable d’aimer, gère le déclin de sa sexualité en se consacrant au travail, à son Monoprix et aux tranquillisants. Une année sabbatique donne à ses découvertes un tour qui bouleversera la face du monde. Bruno, de son côté, s’acharne en une quête désespérée du plaisir sexuel. Un séjour au « Lieu du Changement », camping post-soixante-huitard tendance New Age, changera-t-il sa vie ?

Un soir, une inconnue à la bouche hardie lui fait entrevoir la possibilité pratique du bonheur. Par leur parcours familial et sentimental chaotique, les deux demi-frères illustrent de manière exemplaire la société d’aujourd’hui et la quête complexe de l’amour vrai.

PRIX Ce roman qui a décuplé la notoriété de Michel Houellebecq a été distingué par le prix Novembre et élu meilleur livre de l’année 1998 par la revue Lire.

TV Il a été adapté au cinéma en 2006, par le réalisateur allemand Oskar Roehler. Il a également donné lieu à un téléfilm français, sous la direction de Virginie Sauveur.

2. La carte et le territoire (2010)

La carte et le territoire de Michel Houellebecq

Résumé de l’histoire

Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l’histoire, il commencerait par vous parler d’une panne de chauffe-eau. Ou de son père, architecte connu et engagé, avec qui il passa seul de nombreux réveillons de Noël. Il évoquerait Olga, une très jolie Russe rencontrée lors d’une première exposition de son travail photographique à partir de cartes routières Michelin « la carte est plus intéressante que le territoire ».
C’était avant que le succès mondial n’arrive avec la série des « métiers », portraits de personnalités de tous milieux, dont l’écrivain Michel Houellebecq.

Il dirait aussi comment il aida le commissaire Jasselin à élucider une atroce affaire criminelle. L’art, l’argent, l’amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne.

PRIX Houellebecq a décroché le prestigieux prix Goncourt pour ce roman.

3. Sérotonine (2019)

Sérotonine de Michel Houellebecq

Résumé de l’histoire

« Mes croyances sont limitées, mais elles sont violentes. Je crois à la possibilité du royaume restreint. Je crois à l’amour », écrivait récemment Michel Houellebecq. Le narrateur de Sérotonine approuverait sans réserve. Son récit traverse une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes, détruit ses campagnes au bord de la révolte. Il raconte sa vie d’ingénieur agronome, son amitié pour un aristocrate agriculteur (un inoubliable personnage de roman – son double inversé), l’échec des idéaux de leur jeunesse, l’espoir peut-être insensé de retrouver une femme perdue.

Ce roman sur les ravages d’un monde sans bonté, sans solidarité, aux mutations devenues incontrôlables, est aussi un livre sur le remords et le regret.

4. Extension du domaine de la lutte (1994)

Extension du domaine de la lutte de Michel Houellebecq

Résumé de l’histoire

Voici l’odyssée désenchantée d’un informaticien entre deux âges, jouant son rôle en observant les mouvements humains et les banalités qui s’échangent autour des machines à café. L’installation d’un progiciel en province lui permettra d’étendre le champ de ses observations, d’anéantir les dernières illusions d’un collègue – obsédé malchanceux – et d’élaborer une théorie complète du libéralisme, qu’il soit économique ou sexuel.

TV Ce tout premier roman de Houellebecq a été porté sur grand écran en 1999 par Philippe Harel. L’acteur José Garcia joue l’un des rôles principaux.

5. La possibilité d’une île (2005)

La possibilité d'une île de Michel Houellebecq

Résumé de l’histoire

Le pitch ? Quel pitch ? Il est impossible d’en dévoiler un. Le quatrième roman de Michel Houellebecq, par son ampleur, ses ambitions, sa façon bien à lui de déjouer tout pronostic, échappe à cette pratique paresseuse de la critique moderne. Alors qu’en dire ? Dire que les éditeurs étrangers les plus importants (US, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Japon.), l’ont lu sur manuscrit et aussitôt acheté.

Dire aussi qu’ils n’ont pas été avares de compliments. L’un louant son humour décalé, l’autre célébrant son lyrisme, le troisième avouant à quel point il avait d’abord ri, puis frémi devant cette fresque admirablement construite, où tout est à sa place, sans effort apparent, comme soulevé par une intelligence qui lance un défi à la raison, un avertissement salutaire. En un mot, soufflé par l’auteur lui-même : « Je crois que c’est mon meilleur livre ».

PRIX Ce livre a été honoré par le prix Interallié.

TV Michel Houellebecq a lui-même réalisé une adaptation cinématographique de son roman en 2008. Benoit Magimel y tient le premier rôle.

Qui est Michel Houellebecq ?

Michel Houellebecq ou plutôt Michel Thomas de son vrai nom, est un écrivain français né en 1956 sur l’île de la Réunion. Avant de devenir un phénomène de la littérature française contemporaine, il a connu un parcours professionnel singulier : diplômé en agronomie, il a d’abord entamé une carrière assez banale dans l’informatique.

En plus d’être un romancier talentueux, il publie également des poésies, essais et nouvelles qui viennent compléter une oeuvre inclassable.

Genre principal : Roman classique

Premier livre : Extension du domaine de la lutte (1994)

Dernier livre : Sérotonine (2019)

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?