Les meilleurs livres de George Orwell

A la recherche des meilleurs livres de George Orwell ? Nous présentons dans cet article les cinq romans de référence de l’auteur, qui connaît une postérité immense grâce au livre 1984 et son concept de Big Brother.

1. 1984 (1949)

1984 de George Orwell

Résumé de l’histoire

Année 1984 en Océanie. 1984 ? C’est en tout cas ce qu’il semble à Winston, qui ne saurait toutefois en jurer. Le passé a été oblitéré et réinventé, et les événements les plus récents sont susceptibles d’être modifiés. Winston est lui-même chargé de récrire les archives qui contredisent le présent et les promesses de Big Brother. Grâce à une technologie de pointe, ce dernier sait tout, voit tout. Il n’est pas une âme dont il ne puisse connaître les pensées.
On ne peut se fier à personne et les enfants sont encore les meilleurs espions qui soient. Liberté est Servitude. Ignorance est Puissance. Telles sont les devises du régime de Big Brother.

La plupart des Océaniens n’y voient guère à redire, surtout les plus jeunes qui n’ont pas connu l’époque de leurs grands-parents et le sens initial du mot « libre ». Winston refuse cependant de perdre espoir. Il entame une liaison secrète et hautement dangereuse avec l’insoumise Julia et tous deux vont tenter d’intégrer la Fraternité, une organisation ayant pour but de renverser Big Brother. Mais celui-ci veille…

RECORD Ce livre culte d’Orwell fait partie des 100 meilleurs romans écrits en langue anglaise de 1923 à nos jours, selon le magazine Times.

TV L’ouvrage a connu plusieurs adaptations au cinéma et à la télévision, le dernier ayant été réalisé en 1984 par Michael Radford. Une mini-série TV britannique réalisée par David Flynn est prévue pour 2022.

2. La ferme des animaux (1945)

La ferme des animaux de George Orwell

Résumé de l’histoire

Suite à l’insurrection menée contre les hommes, deux cochons règnent en maître sur la Ferme des Animaux. Napoléon et Boule de neige agissent au nom de la liberté pour régir une société nouvelle, égalitaire, où tous leurs Camarades seraient débarrassés de l’oppression des humains. Mais rapidement, des clivages apparaissent au sein de la classe dirigeante. Les intérêts personnels, la soif de pouvoir et les trahisons silencieuses risquent désormais de mettre à mal la grande révolution des animaux…

Initialement publié en 1945 mais traduit en français en 1981 seulement, La Ferme des animaux raconte les faiblesses humaines qui brisent les grandes idéologies et mettent en péril nos démocraties.

TV Ce roman a été transposé deux fois à l’écran : un dessin animé de John Halas sorti en 1954 (financé en partie par la CIA !) et un téléfilm de John Stephenson diffusé en 1999. Une nouvelle version serait en préparation en partenariat avec Netflix.

3. Dans la dèche à Paris et à Londres (1933)

Dans la dèche à Paris et à Londres de George Orwell

Résumé de l’histoire

A la fin des années 20, Orwell tombe brusquement dans la misère. À Paris puis à Londres, il découvre le quotidien des petits ouvriers et des laissés-pour-compte, tenaillés par la faim et rongés par l’alcool. Sans voyeurisme ni complaisance, il dresse un portrait vivant de ces habitués du mont-de-piété où l’espoir et l’infortune se livrent un duel épique.

Ce roman semi-autobiographique a été publié à l’origine sous le nom d’Arthur Blair, le vrai nom d’Orwell.

4. Une fille de pasteur (1935)

Une fille de pasteur de George Orwell

Résumé de l’histoire

Fille unique, Dorothy vit une existence morne avec son père, le pasteur acariâtre d’une petite paroisse du Suffolk. Frappée par une soudaine amnésie, elle se retrouve à la rue et va partager l’existence des déshérités, des clochards de Londres aux cueilleurs saisonniers de houblon. Mais, à mesure que la mémoire lui revient, Dorothy trouvera-t-elle en elle-même la force d’aspirer à une autre vie ?

Publié en 1935 et inédit en français jusqu’en 2007, Une fille de pasteur est l’un des premiers romans de George Orwell. Avec une lucidité et une acuité implacables, l’auteur dépeint l’hypocrisie, la pauvreté et la misère spirituelle qui vont accompagner l’héroïne dans son odyssée à travers l’Angleterre des années 1930.

5. Hommage à la Catalogne (1938)

Hommage à la Catalogne de George Orwell

Résumé de l’histoire

La guerre d’Espagne à laquelle Orwell participa en 1937 marque un point décisif de la trajectoire du grand écrivain anglais. Engagé dans les milices du Parti Ouvrier d’Unification Marxiste (POUM), le futur auteur de 1984 connaît la Catalogne au moment où le souffle révolutionnaire abolit toutes les barrières de classe. La mise hors la loi du POUM par les communistes lui fait prendre en horreur le « jeu politique » des méthodes staliniennes qui exigeait le sacrifice de l’honneur au souci de l’efficacité.

Son témoignage au travers de pages parfois lyriques et toujours bouleversantes a l’accent même de la vérité. A la fois reportage et réflexion, ce livre reste, aujourd’hui comme hier, un véritable bréviaire de liberté.

Qui est George Orwell ?

George Orwell est le pseudonyme d’Eric Arthur Blair, écrivain de nationalité britannique, né en Inde en 1903 et décédé en 1950 à Londres. Si Orwell est considéré comme un écrivain majeur de nos jours surtout grâce à son best-seller 1984, il n’a pas profité d’une grande renommée de son vivant car il est mort prématurément de la tuberculose à 46 ans.

Son oeuvre littéraire est marquée par ses critiques envers l’impérialisme britannique et les régimes totalitaires. Parallèlement à sa carrière d’écrivain, il a été entre autres producteur à la BBC et journaliste à l’hebdomadaire The Tribune.

Genre principal : Dystopie, roman picaresque

Premier livre : Dans la dèche à Paris et à Londres (1933)

Dernier livre : 1984 (1949)

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?