Les livres populaires de Jeanne Cordelier

Vous souhaitez découvrir les romans de l’écrivaine française Jeanne Cordelier ? Voici notre sélection de ses meilleurs livres.

1. La dérobade (1976)

Le meilleur livre de Jeanne Cordelier

Résumé de l’histoire

D’aucuns disent que la prostitution est un métier comme un autre. On se rassure. On se ment. La Dérobade, récit autobiographique des quatre années et demie passée par Jeanne Cordelier à survivre dans ce milieu est de ces livres qui s’ancrent dans nos âmes. La plume est acérée, le témoignage intime universel.

Il suffit de le lire pour être bouleversé. Jeanne Cordelier a lutté pour sauver sa peau. Et pour se reconstruire : elle y est parvenue.

TV Ce roman le plus célèbre de l’écrivaine a donné lieu à un film en 1979, avec l’actrice Miou-Miou dans le premier rôle.

2. Escalier F (2012)

Escalier F de Jeanne Cordelier

Résumé de l’histoire

Au sixième étage de l’escalier F, Ed, Lucette, Dany, Bernard, Christian et Patrick ont subi les assauts de parents violents. « On a toujours fait front. Ensemble, serrés les uns contre les autres, nous n’étions pas qu’une nichée, qui se tenait chaud. Nous étions un bouquet d’arbres écorcés, qui souvent tremblait, mais jamais ne ployait. » Le temps a passé, le père a disparu, mais l’amour qui les unissait est resté vif.

Dany est devenue la romancière à succès Jeanne Cordelier, mais les autres se sont égayés, tentant vainement de joindre les deux bouts. Chômage, divorce, alcoolisme, maladie : rien de la vie ne leur a été épargné. La mort, elle, commence à rôder. Avec l’énergie et la sensibilité d’une soeur fidèle, elle raconte ces êtres fragiles, à qui elle rend toute leur dignité.

3. Malparade (1985)

Malparade de Jeanne Cordelier

Résumé de l’histoire

La Malparade, c’est l’art de rater sa vie, de prendre les choses à l’envers, de ne jamais éviter le pire. C’est aussi, dans ce livre, la chronique dérisoire et sublime d’un jeune homme rêveur qui n’ignore rien du désespoir, ni des vagues de lumière qui inondent parfois les jour ordinaires.

Son histoire ? Elle se déroule, d’un seul souffle, dans une zone hérissée de béton et d’ordures, entre un samedi main et un dimanche soir, offrant au destin une poignée d’heures afin qu’il accomplisse sa besogne.

4. La mort de Blanche-Neige (1993)

La mort de Blanche-Neige de Jeanne Cordelier

Résumé de l’histoire

Aux murs de la chambre des enfants sont fixées des images en couleurs du « monde merveilleux de Walt Disney »: la préférée de la narratrice est Blanche-Neige. Pendant que sa mère se rend au marché ou à des rendez-vous mystérieux au bout du pont de chemin de fer, elle subit les assauts de son père qui, d’attouchements en caresses plus traumatisantes, finit par la violer sur le « lit normal », celui des parents, dans la chambre conjugale.

5. La Passagère (1981)

La Passagère de Jeanne Cordelier

Résumé de l’histoire

Dans la chambre d’un hôtel de Manhattan, une femme attend et rêve. Elle est venue aux États-Unis tenter de sauver l’homme qu’elle aime, arrêté par les agents du Narcotic Bureau pour trafic de stupéfiants. Cette femme, Sara, est l’enjeu d’une partie mortelle entre la police américaine qui a besoin de son témoignage et la mafia qui veut s’assurer de son silence.

Rien de plus rare qu’un style, qu’un ton, que ce privilège de savoir communiquer le bruit d’un cœur qui bat. En cela, Jeanne Cordelier est inimitable.

Qui est Jeanne Cordelier ?

Née en 1944 à Paris, Jeanne Cordelier est une autrice française qui a connu un succès majeur en 1976 avec La dérobade, une première oeuvre inspirée de sa propre expérience dans le monde de la prostitution.

Véritable écrivaine autodidacte, elle n’a publié que 8 romans entre 1976 et 2012. Ses livres abordent entre autres les thématiques de la pauvreté, l’inceste et des droits de l’enfant.

Genre principal : Roman classique

Premier livre : La dérobade (1976)

Dernier livre : Escalier F (2012)

Et pour vous, quel est le meilleur roman de cet auteur ?